novembre 13, 2018

Ascoval : l’Etat se donne «jusqu’à début décembre» pour régler le dossier

Le dossier du groupe Altifort pour le rachat de l’usine Ascoval de Saint-Saulve (Nord), menacée de fermeture, est «solide» même si «des fragilités» demeurent, a estimé Bruno le Maire lors d’une réunion cruciale organisée mercredi matin à Bercy.

  • Le ministre de l’Economie Bruno le Maire a estimé mercredi que les conclusions de l’audit sur la reprise d’Ascoval représentaient «une chance» pour l’entreprise, indiquant que l’Etat se donnait «jusqu’à début décembre» pour régler les sujets encore «sur la table». Notamment la question «du financement», a assuré le ministre à l’issue d’une réunion à Bercy sur le projet de reprise par le groupe Altifort, disposé selon lui à porter son investissement en fonds propres à «20 ou 30 millions d’euros».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *