novembre 13, 2018

Macky Sall à ses opposants « J’estime que je suis un démocrate »

« Le Sénégal n’est pas là pour recevoir de leçons »

 

En réponse à un médias allemand sur l’emprisonnement de Khalifa Sall et l’exil de Karim Wade, tous candidats à la présidentielle prévue le 24 février 2019, Macky Sall sur la défensive s’est attribué le costume de « démocrate ». « J’estime que je suis un démocrate », a juré le président de la République, en  marge de la conférence sur l’investissement en Afrique, autour de la chancelière allemande Angela Merkel.

 

Interpellé les opposants qui ont des ennuis judiciaire à quatre mois de la présidentielle, Macky Sall a estimé que  les ennuis judiciaires existent dans tous les pays du monde. «La justice, elle est là pour tout le monde ! » , a répondu Macky Sall. Ajoutant : «En tout cas le Sénégal n’est pas là pour recevoir des leçons.  J’estime que je suis un démocrate, que le Sénégal est une démocratie et je ne peux pas accepter, de qui que ce soit, des reproches qui ne sont fondés sur rien du tout. Le Sénégal est une démocratie absolue et ça, tout le monde le sait ! Ce n’est pas parce que des gens qui ont des problèmes avec la justice, qui ont usé de leur défense devant les juridictions jusqu’à la cour suprême, ont été condamnés, qu’on remet en cause notre démocratie ou notre système judiciaire ! Ce n’est pas juste ! Tous les jours il y a des gens qui vont en prison. Qui sont jugés. Qui subissent des peines. Mais ce sont des citoyens aussi ! Pourquoi ne parle-t-on pas de ces cas ? Mais d’autres qui ont eu des difficultés et qui ont reconnu pour certains ces crimes ou ces fautes de gestion mais malheureusement, la loi est dure mais c’est la loi ! C’est comme ça ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *