novembre 13, 2018

BUFFON, CE GRAND HOMME

Le Paris Saint-Germain a fait venir l’expérimenté Gianluigi Buffon pour son aura naturelle positive sur un groupe. Plus que pour ses qualités de gardien de but dans les cages. Et ça fonctionne à merveille. En témoigne l’idylle avec Alphonse Areola, à qui il piquera la place ce soir pour le choc sur la pelouse du Napoli.

 

Chez Gianluigi Buffon, cet infime caillou ne s’est formé que par un petit calcul mathématique. Avec quatre pions encaissés (dont un penalty) en six matchs (pour deux clean sheets, donc) sur les sept concédés par le Paris Saint-Germain en Ligue 1, l’Italien est allé chercher le ballon dans ses filets environ une fois tous les six arrêts. C’est un bilan beaucoup moins bon que celui de son coéquipier Alphonse Areola (un but tous les onze arrêts), du Montpelliérain Benjamin Lecomte (un but tous les douze arrêts) ou du Lillois Mike Maignan (un but tous les 8,5 arrêts).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *