novembre 13, 2018

Macky Sall et ses justifications

Contrairement à celles précédentes, la cinquième édition du Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, ouverte hier au Centre international Abdou Diouf (Cicad), a enregistré la présence d’un seul chef d’Etat Africain en la personne d’Adama Barrow, président de la République de Gambie. S’exprimant ainsi sur l’absence des autres chefs d’Etats Africains, Macky Sall s’est voulu on ne peut plus clair. Après les quatre premières éditions, dit-il, «j’ai voulu que le forum se passe sans la présence des chefs d’Etat africains. Avec ces derniers, le protocole est lourd et on perd beaucoup de temps». Il estime en effet que les participants doivent  être totalement à l’aise pour exposer et échanger. «Je voudrais que les discussions soient faites entre participants venus d’horizons divers, du milieu des armées, de la sécurité mais aussi des milieux diplomatiques et gouvernementaux ; mais aussi surtout des organisations non gouvernementales et de la société civile», a argué Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *