décembre 11, 2018

Ponction des salaires – Les inspecteurs de l’Education harcèlent le gouvernement

La bataille sera rude entre le gouvernement et les inspecteurs de l’Education nationale. A la suite de leurs mouvements d’humeur, le gouvernement a fait des ponctions sur leurs salaires de fin novembre. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le secrétaire général national du SIENS, El Cantara Sarr, renseigne que les coupures atteignent parfois 25 mille FCFA. Il a eu la confirmation de sources sûres au ministère de l’Economie et des Finances, en plus des remontées d’informations à la base. Pour les inspecteurs, cet acte traduit certes une volonté d’appliquer dans toute sa rigueur la réglementation encadrant le droit de grève, mais surtout une escalade dans le processus de gestion du dossier de la crise avec le SIENS qui, depuis le 14 mai 2018, déploie des plans d’action exprimant le malaise des membres des corps de contrôle. En reconnaissant aux autorités la prérogative de veiller au respect des textes, les inspecteurs de l’Education contestent la méthode utilisée. Pour eux, il s’agit de ponctions de zèle et à géométrie variable, traduisant ainsi une volonté sourde d’intimider dans une perspective de neutralisation. Au-delà de l’intimidation, les inspecteurs de l’Education considèrent cet acte du gouvernement comme une déclaration de guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *