novembre 21, 2019

Une délégation de la Cédéao en Guinée-Bissau pour tenter de désamorcer la crise

Une délégation ministérielle de la Cédéao va tenter ce dimanche 3 novembre de désamorcer la crise au sommet de l’Etat. Mais elle fait face à la défiance d’une partie de la classe politique.

A moins d’un mois de la présidentielle du 24 novembre, le pays a deux Premiers ministres et deux gouvernements : celui d’Aristides Gomes, limogé par le président, mais soutenu par l’organisation ouest africaine et la communauté internationale. Et celui de Faustino Imbali, nommé par le chef de l’Etat José Mario Vaz. La Cédéao, médiatrice dans la crise, entend rester ferme pour faire respecter sa feuille de route.

 

Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *