juillet 13, 2020

 Déclaration – L’heure d’intensifier la guerre contre le Covid-19 a déjà sonné !

Il sera trop tard, s’il faut attendre le millième cas (nous en avions hier 334) pour la radicalisation du laborieux combat que le comité de gestion de l’épidémie mène depuis l’apparition au Sénégal du premier cas avec des fortunes diverses à l’analyse des résultats obtenus. Face à la montée du péril avec la multiplication des cas devenus malheureusement nationaux comme dirait l’autre, pour des populations qui arrivent difficilement à appréhender le danger que constitue l’éclatement viral du Covid-19 aux conséquences incommensurables, AND GUEUSSEUM recommande vivement de passer à la vitesse supérieure en confinant les habitants de toutes les zones infestées et en rendant obligatoire le port du masque, dans le respect des comportements dits barrières. Dans la même veine, l’ASAS SUTSAS-SUDTM-SAT Santé/D AND GUEUSSEUM salue les mesures urgentes d’augmentation de la résilience économique des citoyens par la distribution de kits alimentaires et d’hygiène inséparable des autres moyens de lutte contre cette mortelle pandémie tout en demandant l’accélération et l’élargissement aux cibles temporairement insolvables du fait des restrictions de libertés. Par ailleurs AND GUEUSSEUM se réjouit d’avoir participé à la visioconférence organisée par le chef de l’Etat son Excellence Maky SALL le jeudi 09 avril à l’effet d’échanger avec des acteurs de la santé et de l’action sociale en vue du renforcement du système sanitaire et social par un programme quinquennal post Covid-19 d’investissements sous le sceau de ruptures institutionnelles que l’ASAS a revendiqué. En outre, AND GUEUSSEUM regrette les débats quoique utiles sur l’attribution des denrées et leur transport mais présentement inopportuns au regard de la vitesse de propagation du virus objet de notre essentielle préoccupation. Pour l’heure le débat devrait se situer dans nos faiblesses comportementales qui risqueraient de donner au Covid-19 un caractère endémique sinon une dangereuse flambée, car là où les grandes puissances (Usa, Chine, Italie, France, Espagne etc.) se sont écroulées devant la déferlante meurtrière Covid-19, ce ne sont pas quelques lits de réanimation, quelques respirateurs avec très peu de spécialistes en réanimation que le Sénégal s’en tirerait facilement. Enfin AND GUEUSSEUM invite les comités régionaux de gestion de l’épidémie entre autres à l’exigence d’une décontamination rigoureuse des ambulances et corbillards et la protection de leurs occupants (chauffeurs et accompagnateurs) potentiels vecteurs de la maladie. Fait à Dakar, le 17 avril 2020.

ACTU.SN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *