juin 5, 2020

Un procès pour Ikea, accusé d’avoir monté un «système d’espionnage» des salariés

Après plusieurs années d’enquête, la juge d’instruction a décidé que 15 personnes, dont de nombreux cadres de l’enseigne d’ameublement en France, seraient jugées devant un tribunal correctionnel.

C’est un document qui dénonce une arrière-cuisine peu ragoûtante du géant du meuble suédois. Huit ans après les révélations du Canard enchaîné et de Mediapart, Ikea France va devoir comparaître devant une juridiction pénale pour avoir enquêté illégalement sur des centaines de collaborateurs et des clients avec qui elle était en litige.

Leparisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *