octobre 28, 2020

Attaque près des anciens locaux de «Charlie Hebdo», le parquet antiterroriste saisi

 

Deux personnes ont été blessées à l’arme blanche à Paris, ce vendredi 25 septembre, près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo. Deux suspects ont été interpellés et le parquet antiterroriste a été saisi de l’affaire.

La vie des deux victimes de l’attaque à l’arme blanche perpétrée ce vendredi à proximité de l’ancien siège parisien de Charlie Hebdo « n’est pas en danger », a assuré le Premier ministre Jean Castex lors d’un déplacement sur les lieux. Dans l’heure qui avait suivi l’attaque, la préfecture de police de Paris avait déclaré que les deux blessés se trouvaient en « urgence absolue ».

Un suspect, qualifié de « principal » par le procureur de Paris, a été interpellé, peu de temps après les faits, à proximité de la place de la Bastille. Un autre se trouve également en garde à vue.

Cette agression survient en plein procès des attentats meurtriers de janvier 2015.

« Des policiers, en armes et assez tendus, empêchent les journalistes et les curieux se rentrer dans le périmètre de l’attaque, relatait à la mi-journée notre journaliste sur place, Pierre OlivierY compris ceux qui veulent rentrer chez eux ou aller au travail. » La préfecture de police avait appelé, sur Twitter, à « éviter le secteur ».

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *