octobre 20, 2021

 AJAS Ndogou- Débat sur la profession de l’Avocat á l’épreuve des TIC par Me Léon Patrice SARR

L’Association des Jeunes Avocats Sénégalais a organisé un « Ndogou-Débat » sur la problématique de la profession de l’Avocat á l’épreuve des TIC. Après avoir rappelé l’origine de la profession de l’Avocat, Me Léon Patrice SARR a mis l’accent sur les menaces qui guettent la profession d’avocat. Il s’agit selon lui de l’intelligence artificielle, de la block Chain, de la légal Tech et des smart contrat. De plus en plus des logiciels sont créés pour assurer des services juridiques en qui se substituent aux avocats. Même si, un robot ne saurait remplacer l’avocat au prétoire, force est de constater que ces nouveaux outils envahissent la profession dans sa manière de faire. Des robots qui assurent la recherche jurisprudentielle, aux logicielles qui font la revue des contrats en un temps record en passant par l’exécution automatiques des contrats, la profession d’avocats est appelée à s’adapter pour ne pas disparaitre ou s’affaiblir. Cette modernisation passe par l’utilisation des TIC dans la gestion des cabinets par des logicielles dédiés. Toutefois, le conférencier relativise car, il y a des pans entiers du métier d’avocat qui résisterons à la technologie 2.0. Avant le conférencier, le président de l’AJAS est revenu sur l’importance de la structure des jeunes avocats notamment sur la défense des libertés et la prise en charge des préoccupations des jeunes confrères.
AJAS
Aa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *