juin 14, 2021

Vaccination en France : ils disent non aux injonctions et aux injections

La campagne de vaccination contre le Covid-19 est menée tambour battant depuis le 31 mai en France, auprès de tous les majeurs et s’étendra aux adolescents de 12 ans à 18 ans à compter du 15 juin. Si les autorités se réjouissent de cette accélération, plus de 40 % des Français ne pensent pas se faire vacciner. Témoignages.

Ils sont majeurs et non vaccinés… contre le Covid-19. Par idéologie, peur ou manque d’information, ils refusent de s’y soumettre. Si la campagne de vaccination est officiellement ouverte en France depuis le 31 mai à toutes les personnes de 18 ans et plus, une partie de la population ne compte pas se rendre dans les centres dédiés à l’opération. Ces réfractaires ne sont pas des cas isolés. Selon un sondage OpinionWay réalisé du 3 au 11 mai pour le journal Le Monde, 20 % des Français de plus de 18 ans refusent de se faire vacciner, et 13 % se disent toujours indécis. L’agence Santé publique France dispose de données plus édifiantes : d’après une étude publiée le 7 mai dernier et réalisée auprès de personnes qui n’ont pas encore été vaccinées, 44 % affirment ne pas vouloir le faire. Cinq femmes – elles sont majoritaires à s’y opposer, à 69 % contre 54 % chez les hommes –, ont accepté de livrer sur France 24 les raisons de ce refus.

Source : France24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *